Je reviens...

Cela fait quelques mois que je me demande si ce blog a encore une raison d'être.

Je n'ai que peu publié depuis sa création. Entre temps, de nombreux bouleversements tant professionnels que personnels m'ont pris tout le temps libre possible. J'interviens d'ailleurs fort peu sur les fora consacrés au vin, depuis 2007.

 

Pourquoi ce blog, pourquoi écrire à nouveau et, le cas échéant, quels thèmes aborder ?

 

Je n'ai jamais écrit de journal intime ; écrire à la première personne et laisser à libre consultation éventuelle ses pensées les plus "intimes", les plus secrétes n'est pas mon fort. Point de voyeurisme ni d'ego démesuré. Seulement, un petit incident intervenu récemment m'a permis de me souvenir de son existence, quoique j'aie été triste de la publicité et de la tournure que cela a pris : mon blog est connu de quelques amis et visiteurs de passage, dont certains ont dû être frustrés que je ne leur réponde pas toujours... je leur présente mes excuses. D'autres connaissent ce blog depuis sa création et sa publicité auprès de blogs amis. Un internaute, grand amateur bourguignon, a eu la fâcheuse idée de mettre en exergue ce blog. L'absence d'activité a rendu cette publicité caduque et a, peut-être et malencontreusement, ridiculisé l'intention initialement sympathique de cet internaute, quoique relativement incompréhensible au regard du peu d'échanges que nous avons eu depuis quelques années, hormis un incident que j'ai voulu sciemment en témoignage de ma reconnaissance envers un ami bouté hors de son forum. Passons. Car ne reste que l'idée de reprendre, discrètement, furtivement, une activité à peine ébauchée quand je m'essayais à une forme de (petit) journalisme amateur.

 

Aussi, à travers mes lectures, mes écoutes, les dégustations auxquelles je participe, et mes autres centres d'intérêt, je souhaite donner libre cours à mon envie d'écrire, envie grandissante à la lecture des Lucrèce, Montaigne et dernièrement de Camus. Bien entendu, je suis loin de pouvoir espérer un jour atteindre leur qualité littéraire et ce n'est de toute façon pas l'objet d'un blog.

 

Cependant, pour les rares internautes qui s'aventureront à l'avenir sur ce blog et me feront l'honneur de lire ma prose, je souhaite que cet endroit soit le reflet fidèle des pensées du moment d'un internaute "honnête homme", qui ne cherche rien tant que d'échanger sur des sujets qui me tiennent à coeur.

 

Je relance ce blog dès aujourd'hui, sans ambition, sans projet particulier ni obligation de résultat, simplement, advienne que pourra !

 

Philippe

 

PS : le retour fut donc plus qu'épisodique, mais la vraie vie vaut mieux qu'un blabla désordonné...